comment tester un chauffe eau

Un chauffe-eau électrique est un appareil aussi nécessaire et indispensable pour réchauffer un maximum d’eau que vous utilisez quotidiennement. Ainsi, avec l’installation d’un chauffe-eau chez vous, vous pouvez profiter de votre eau chaude à n’importe quel moment. Si votre chauffe-eau est en panne, vous devez le tester avant de le réparer. Vous pouvez suivre dans cet article, comment tester un chauffe-eau ?

Comment savoir si l’un des éléments du chauffe-eau est en panne ?

Un chauffe-eau électrique est composé principalement d’une cuve ou d’un ballon d’eau chaude, une résistance stéatite ou blindée et d’un thermostat. Pour savoir lequel de ces éléments provoque le dysfonctionnement de votre chauffe-eau, vous devez tester un à un ces dispositifs. Avant tout, vous devez vérifier si ce n’était pas une panne de courant, il est bien évident que sans le courant électrique, votre chauffe-eau ne fonctionne jamais.

Si l’eau qui est évacuée du robinet de votre chauffe-eau est glaciale, votre ballon d’eau chaude est alors en panne.

Il y a un moyen pour tester votre thermostat : comme c’est un système électrique, couper d’abord votre courant électrique pour éviter les dangers. Puis, démontez le capot de votre appareil pour accéder à votre thermostat. En vous munissant d’un tournevis, dévissez et enlevez votre thermostat avec prudence, de façon à découvrir sa sonde. Mettez votre thermostat en position 2 ou 3. Enfin, vous devez chauffer la sonde (de la pointe à l’extrémité) de votre thermostat en faisant doucement un mouvement de va-et-vient. Faites bien attention, car la sonde peut vous brûler. Pour cela, si vous entendez un bruit comme un clic, c’est que votre thermostat fonctionne bien, au cas contraire, vous devez changer votre thermostat, car il ne fonctionne plus.

Pour tester votre résistance, vous devez disposer d’un Ohmmètre. Comme on a dit tout en haut, pour éviter les mauvaises surprises, il faut couper l’électricité. Puis, vous devez débrancher et séparer tous les fils de votre résistance. Ensuite, mettez vos contacteurs de l’Ohmmètre sur les bornes de votre résistance. Si le résultat inscrit sur votre Ohmmètre est de zéro ou de valeur infinie, cela prouve que votre résistance est en panne. Vous devez la remplacer. S’il est d’une valeur fixe, le problème ne vient pas de votre résistance.

Les avantages de choisir un expert

Si l’eau chaude provenant de votre robinet devient froide ou bouillante c’est à cause d’une panne électrique, pour cela, si l’eau chaude ne coule plus ou bien il y a eu une fuite, vous devez appeler un plombier pour résoudre à ce problème. Il possède toutes les expériences qui permettent de réparer votre chauffe-eau. Vous ne risquerez de rien si vous fait confiance à un professionnel de cet appareil. Vous pouvez demander de l’aide à un dépanneur ou à un plombier.

Quels produits naturels et non toxiques pour l’entretien de sa robinetterie ?

Les produits ménagers, bien qu’efficaces, ne sont pas toujours très écologiques et respectueux de l’environnement. Pourtant, il existe dans nos placards des produits naturels et non toxiques pour nettoyer les robinets de la cuisine et de la salle de bain. Mais lesquels ?

Gardez une robinetterie brillante

À l’usage, les robinets des pièces d’eau finissent par ternir. On utilise souvent le jus de citron ou le vinaigre blanc pour leur redonner leur éclat. Mais saviez-vous que le jus d’orange est tout aussi efficace ?

Tamponnez votre éponge de ménage avec un peu de vodka puis nettoyez la surface en inox. Rincez ensuite à l’eau chaude et essuyez avec un chiffon. Tout est propre et brillant !

Pensez aussi aux propriétés détergentes de la fécule de pomme de terre ou du marc de café pour nettoyer vos sanitaires.

Pour le chrome, frottez les taches avec un peu de farine pour les faire disparaître. Vous n’aurez plus qu’à appliquer un peu de paraffine sur un chiffon avant de frotter la robinetterie pour la faire briller. Essuyez ensuite avec un tissu microfibre et vos chromes seront comme neufs !

Enfin, pour protéger les robinets, frottez-les avec un tissu légèrement imbibé d’huile alimentaire puis essuyez avec un chiffon microfibre.

Éliminez les traces de calcaire

Lorsque l’on souhaite supprimer toute trace de calcaire, on pense souvent au citron. Diluez un peu de jus de citron dans de l’eau chaude avant d’imbiber une éponge pour frotter le calcaire. Vous pouvez aussi utiliser directement un demi-citron à appliquer sur la robinetterie. Rincez toujours à l’eau claire avant d’essuyer avec un chiffon propre. Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre blanc que vous laisserez poser quelques minutes sur les traces les plus récalcitrantes. Rincez et essuyez ensuite.

Pour éliminer les traces de calcaire, vous pouvez aussi faire le choix du bicarbonate de soude que vous frotterez avec une vieille brosse à dents. Rincez ensuite à l’eau chaude et séchez avec un chiffon microfibre.

Pour détartrer les filtres, les mousseurs, les économiseurs d’eau des robinets ou même le pommeau de douche, dévissez-les. Immergez-les alors dans un récipient contenant du vinaigre blanc. Faites tremper plusieurs heures avant de rincer.

Supprimez la rouille

Habituellement, vous utilisez des produits chimiques pour venir à bout des auréoles de rouille sur vos robinetteries. Pourtant, vous trouverez facilement dans vos placards la solution pour les faire disparaître ! Coupez un oignon en quartiers puis frottez-les sur les taches de rouille. Si les traces persistent, appliquez ensuite une éponge imbibée de vinaigre blanc. Rincez le tout et séchez avec un tissu propre.