comment purger son chauffe eau

Vous possédez un chauffe-eau à accumulation ? Comme vous le savez sans aucun doute, votre appareil doit être entretenu périodiquement. La purge est une étape essentielle de l’entretien. Bonne nouvelle : vous pouvez vous-même purger votre chauffe-eau. Eh oui, comme l’opération ne requiert ni outil ni compétence particulière, vous n’avez pas à faire recours à un professionnel. Découvrez comment procéder.

Tout d’abord, pourquoi purger son chauffe-eau ?

Purger son chauffe-eau ? C’est indispensable pour éviter de devoir dépanner son appareil ultérieurement, mais aussi pour optimiser la durée de vie de celui-ci. S’effectuant au niveau du groupe de sécurité, cette opération consiste à éliminer d’une manière partielle les sédiments et notamment le calcaire, s’accumulant au fond de la cuve du chauffe-eau. N’oubliez pas que si la résistance électrique est recouverte de calcaire, votre chauffe-eau consommera davantage. Sur le long terme, vous serez même obligé de remplacer votre résistance. D’ailleurs, la présence de calcaire entravera également le bon fonctionnement du thermostat et de l’anode (surtout si celle-ci est de type sacrificiel).

A savoir qu’il est conseillé de purger son chauffe-eau une fois par mois. Mensuellement, l’appareil doit être donc vidé de quelques litres.

Purger son chauffe-eau, un jeu d’enfant !

Comme évoquée précédemment, la purge d’un chauffe-eau s’effectue au niveau du groupe de sécurité. Il faut donc repérer celui-ci. Vous trouverez ce dispositif sur la partie basse de votre appareil. Il est positionné sur l’arrivée d’eau froide de l’appareil et est raccordé au système d’évacuation.

L’opération ne vous prendra que quelques minutes. Tout d’abord, fermez le robinet d’arrêt du groupe de sécurité. Si le siphon de celui-ci est ouvert, vous aurez besoin d’une bassine (celle-ci est à positionner sous le siphon). Dans le cas où le siphon du groupe est fermé, vous n’aurez pas besoin d’une bassine.

Une fois le robinet d’arrêt du groupe fermé, ouvrez les robinets d’arrivée d’eau chaude de votre habitation ainsi que le robinet de purge du groupe de sécurité. Durant 2 minutes environ, laissez couler l’eau dans le tuyau d’évacuation. Cela fait, fermez le robinet de purge et les robinets d’eau chaude. Pour finir, ouvrez le robinet d’arrêt du groupe de sécurité. Et voilà, votre chauffe-eau est purgé !

A retenir

Si le siphon du groupe de sécurité de votre appareil est ouvert, c’est certain de l’eau va couler. Aussi, si vous n’utilisez pas une bassine, pensez à utiliser une éponge ou encore un chiffon pour nettoyer.

comment tester un chauffe eau

Un chauffe-eau électrique est un appareil aussi nécessaire et indispensable pour réchauffer un maximum d’eau que vous utilisez quotidiennement. Ainsi, avec l’installation d’un chauffe-eau chez vous, vous pouvez profiter de votre eau chaude à n’importe quel moment. Si votre chauffe-eau est en panne, vous devez le tester avant de le réparer. Vous pouvez suivre dans cet article, comment tester un chauffe-eau ?

Comment savoir si l’un des éléments du chauffe-eau est en panne ?

Un chauffe-eau électrique est composé principalement d’une cuve ou d’un ballon d’eau chaude, une résistance stéatite ou blindée et d’un thermostat. Pour savoir lequel de ces éléments provoque le dysfonctionnement de votre chauffe-eau, vous devez tester un à un ces dispositifs. Avant tout, vous devez vérifier si ce n’était pas une panne de courant, il est bien évident que sans le courant électrique, votre chauffe-eau ne fonctionne jamais.

Si l’eau qui est évacuée du robinet de votre chauffe-eau est glaciale, votre ballon d’eau chaude est alors en panne.

Il y a un moyen pour tester votre thermostat : comme c’est un système électrique, couper d’abord votre courant électrique pour éviter les dangers. Puis, démontez le capot de votre appareil pour accéder à votre thermostat. En vous munissant d’un tournevis, dévissez et enlevez votre thermostat avec prudence, de façon à découvrir sa sonde. Mettez votre thermostat en position 2 ou 3. Enfin, vous devez chauffer la sonde (de la pointe à l’extrémité) de votre thermostat en faisant doucement un mouvement de va-et-vient. Faites bien attention, car la sonde peut vous brûler. Pour cela, si vous entendez un bruit comme un clic, c’est que votre thermostat fonctionne bien, au cas contraire, vous devez changer votre thermostat, car il ne fonctionne plus.

Pour tester votre résistance, vous devez disposer d’un Ohmmètre. Comme on a dit tout en haut, pour éviter les mauvaises surprises, il faut couper l’électricité. Puis, vous devez débrancher et séparer tous les fils de votre résistance. Ensuite, mettez vos contacteurs de l’Ohmmètre sur les bornes de votre résistance. Si le résultat inscrit sur votre Ohmmètre est de zéro ou de valeur infinie, cela prouve que votre résistance est en panne. Vous devez la remplacer. S’il est d’une valeur fixe, le problème ne vient pas de votre résistance.

Les avantages de choisir un expert

Si l’eau chaude provenant de votre robinet devient froide ou bouillante c’est à cause d’une panne électrique, pour cela, si l’eau chaude ne coule plus ou bien il y a eu une fuite, vous devez appeler un plombier pour résoudre à ce problème. Il possède toutes les expériences qui permettent de réparer votre chauffe-eau. Vous ne risquerez de rien si vous fait confiance à un professionnel de cet appareil. Vous pouvez demander de l’aide à un dépanneur ou à un plombier.

Utiliser de l’acide chlorydrique pour déboucher ses canalisations

Les canalisations sont souvent victimes de bouchon. Ce qui constitue pour la plupart du temps un grand problème nécessitant une solution efficace et adaptée. Sur le marché, il existe de multiples produits à base de composants chimiques notamment d’acide et qui permettent de déboucher facilement les canalisations, qu’il s’agisse de toilettes, de lavabos, d’éviers ou autres. Dans tous les cas, il s’agit de produits dangereux et nocifs avec lesquels il faut faire attention lors de l’usage. Voici quelques avantages de l’acide chlorhydrique pour déboucher les canalisations.

Continuer la lecture

Fuite d’eau dans la salle de bains, que faire ?

Fuite d’eau dans la salle de bain ou au niveau de la toiture, problème d’électricité, panne des différents appareils électroménagers : les problèmes de confort quotidien sont nombreux. Et si pour la plupart, ce ne sont que des soucis faciles à résoudre, pour le premièr cas cité, une prise en charge rapide est nécessaire. En effet, en cas de manque de réflexe, une simple fuite du robinet peut rapidement devenir un dégât des eaux.

Continuer la lecture