L’acquisition ou le remplacement d’un chauffe-eau sont des actions tout à fait courantes. Vous pouvez faire appel à un professionnel mais vous pouvez aussi le faire vous-même, à condition de bien suivre les instructions nécessaires. Dans un premier temps, les conseils d’installation vous seront indiqués. Ensuite, il sera question de quelques modèles qui vous permettront de faire un choix judicieux lors de l’acquisition d’un chauffe-eau notamment électrique.

Installer le chauffe-eau soi-même

Trois phases constituent l’installation d’un chauffe-eau électrique : la détermination de l’emplacement, la fixation de l’appareil au mur et les actions de raccord au réseau notamment électrique et hydraulique.

Image

Pour déterminer l’emplacement, il faut avant tout penser à la distance avec les points de puisage. Cette distance doit être aussi courte que possible ne dépassant pas 8 mètres surtout si vous êtes en mode réaménagement. De plus, lorsque l’eau chaude est actionnée, toutes les canalisations ainsi que le robinet doivent se remplir d’eau chaude. Une fois ces critères étudiés, l’emplacement peut se faire aussi bien dans la cuisine, à la cave, dans le placard ou ailleurs. Pensez aussi à laisser un petit espace au niveau de l’accès à la résistance pour vous permettre d’effectuer tout type de maintenance en cas de besoin( 50cm suffiront).

Vient ensuite la fixation de l’appareil au mur de la maison. D’une manière générale, le chauffe-eau est muni d’un gabarit qui permet de positionner facilement les lieux de perçage. Si le poids de l’appareil varie entre 75 et 250 kg suivant le volume d’eau qu’il peut contenir, il faut que la fixation et le mur soient bien résistants. Si ce n’est pas le cas, pensez à utiliser un trépied pour maintenir l’appareil à son emplacement.

Une fois l’emplacement choisi et la fixation bien posée, vous pouvez attaquer le raccordement hydraulique et électrique de l’appareil. D’abord, il est important de différencier l’arrivée d’eau froide et la sortie d’eau chaude par des codes couleurs différents. Le but est de raccorder le flexible d’arrivée d’eau froide avec le groupe de sécurité. La pression de l’installation ne doit pas dépasser 5 bars. Pour en venir à la sortie d’eau chaude, il faut fixer le raccord diélectrique et le lier au flexible de sortie. Vous terminez l’action avec le raccord électrique du chauffe-eau. Il peut être monophasé ou triphasé selon les renseignements que vous trouverez dans le manuel d’installation. Vous n’aurez alors qu’à suivre à la lettre les instructions indiquées. Néanmoins, il ne faut pas oublier de couper l’électricité durant toute l’installation.

Lorsque celle-ci est terminée, l’appareil peut être mis sous tension. Votre chauffe-eau est prêt.

Quel type de chauffe-eau choisir ?

Le choix de l’appareil se fait suivant votre consommation et l’emplacement qui lui est réservé. On parle de chauffe-eau électrique petite capacité pour les appareils dont le volume est limité. Sa capacité varie entre 10 et 30 litres et l’appareil est surtout réservé à un seul point d’eau comme l’évier ou le lavabo.

Il y a aussi le représentant commun de l’appareil à savoir le chauffe-eau électrique vertical du fait qu’il se compose d’une cuve émaillée, d’une résistance pour chauffer l’eau et d’un thermostat pour réguler sa température. A l’inverse, on retrouve le chauffe-eau électrique horizontal qui se différencie par l’isolation thermique de la cuve et le type de résistance qui le compose. Son emplacement doit se faire également de manière horizontale mais sur un mur vertical avec une sortie de l’eau chaude sur la partie supérieure de l’appareil. Et pour finir, il y a le chauffe-eau électrique stable qui, quant à lui, est placé non pas sur un mur, mais sur un socle stabilisateur.

En somme, pour faire le bon choix de l’appareil, il faut surtout considérer la capacité recherchée et son futur emplacement.