Fuite d’eau dans la salle de bain ou au niveau de la toiture, problème d’électricité, panne des différents appareils électroménagers : les problèmes de confort quotidien sont nombreux. Et si pour la plupart, ce ne sont que des soucis faciles à résoudre, pour le premièr cas cité, une prise en charge rapide est nécessaire. En effet, en cas de manque de réflexe, une simple fuite du robinet peut rapidement devenir un dégât des eaux.

Les premiers réflexes

Que ce soit en pleine nuit ou en milieu de journée, vous ne devez pas laisser une fuite d’eau prendre de l’ampleur. Non seulement elle aura des impacts sur le niveau de pression que vous aurez dans le reste de la maison, mais elle pourra remettre en question la solidité de votre résidence. Néanmoins, dans le cas présent, la première chose à faire est de couper l’arrivée d’eau. Certes, vous pouvez essayer de colmater la fuite tant bien que mal avec des accessoires, mais ce sera la solution la plus sûre. En outre, vous devez empêcher l’eau d’arriver aux divers branchements électriques, ou même de toucher à vos murs. Les conséquences seraient désastreuses. Prenez le temps d’éponger. C’est la meilleure solution.

Trouver le bon professionnel

Une fois que vous avez assuré la sécurité de votre intérieur, vous devez trouver le bon professionnel à même de réparer la fuite rapidement. À titre d’information, les plombiers sont de nos jours disponibles H24 et 7j/7. Vous pouvez entrer en contact avec ces derniers sur les annuaires professionnels virtuels. Néanmoins, force est de noter que pour une intervention de nuit ou pendant les jours fériés, vous allez devoir payer une certaine majoration.

Image

Un plombier professionnel sera à l’écoute de votre problème et disposera de tout le matériel nécessaire afin de vous présenter diverses solutions s’adaptant à vos besoins. Il procèdera en amont au diagnostic. Le but est de trouver l’origine précise de la fuite afin de minimiser les dépenses.

Qui doit payer ?

Il reste la question du règlement de la facture. Généralement, c’est là que le bât blesse. En tant que propriétaire, la question ne se pose généralement pas. Si la fuite est après compteur, c’est-à-dire après l’accessoire qui compte votre débit d’eau mensuel, elle sera d’ordre privé. La charge de payer la facture du plombier vous incombe.

Pour les locataires, les choses sont un peu plus complexes. Dans le contrat de bail, il est mentionné que les travaux d’entretien des divers équipements de la maison sont de la prérogative du propriétaire. Ainsi, ce dernier devra engager le plombier et régler la facture. Tout dépend aussi de vos relations.

Dans tous les cas, une fuite d’eau dans la salle de bain peut être couverte par votre assurance habitation. Mais, comme pour n’importe quel recouvrement, vous devrez passer par une enquête avant de voir libérer les fonds. Si l’accident obéit aux conditions citées dans votre contrat d’engagement, vous n’aurez aucun souci à faire valoir vos droits. Pour une demande de remboursement des travaux, vous devez adresser une demande et des justificatifs au siège de l’entreprise d’assurance.