Et si se chauffer depuis le sol était le meilleur moyen de contrôler votre confort thermique pour toutes les saisons ? Devenu le chauffage d’aujourd’hui, le plancher chauffant est une solution de chauffage aussi pratique que fiable. Devant cette solution, les utilisateurs se posent cette question : quel est le parquet idéal pour un plancher chauffant ? Cet article vous permet de faire le point sur cette question. Bonne lecture !

Généralité sur le parquet compatible à un plancher chauffant

Certes un plancher chauffant est une excellente solution de chauffage, mais il ne convient pas à tous les modèles de parquet. Une fois que vous avez installé un plancher chauffant dans votre intérieur, vous êtes à la recherche d’un revêtement approprié à votre installation. Pour un modèle de revêtement parquet, les critères à prendre en compte sont l’essence du bois qui va structurer votre parquet, mais aussi la taille des lames. Notez que votre parquet doit être bien résistant à tous les impacts émis par le plancher chauffant. Aussi, que l’alliance parquet-sol chauffant puisse établir une fusion, il est important de recourir à un système de chauffage à basse température (inférieur à 28 °). Pour la diffusion de chaleur, elle doit être uniforme pour préserver le parquet qui doit présenter une résistance thermique n’excédant pas 0.15m2k/w. La densité et la stabilité du bois utilisé aussi doivent être à un beau niveau. Et pour l’épaisseur de chaque lame, elle ne doit pas dépasser 15 mm pour favoriser le fonctionnement du chauffage. Très importants, les parquets de hêtre, de cerisier et d’érable sont vivement déconseillés pour accompagner un plancher chauffant.

Pour les parquets contrecollés

Pour le modèle de parquet contrecollé, il présente plusieurs avantages. Tout d’abord, il est accessible avec des types de lame très large. Également, comparé aux sols massifs, il permet un large choix sur la taille, mais aussi l’essence du bois. Pour installation, il faut utiliser de la colle compatible à un plancher chauffant (un bon conducteur de chaleur). La réalisation de sa pose se fait par double encollage qui est réalisé en pose collée en plein sur toute la surface arrière de la lame de chaque parquet et directement sir la chape ou sur l’isolant approprié (qui doit être collé en plein sur la chape aussi).

Pour les parquets stratifiés

Avant de choisir des parquets stratifiés, assurez-vous auprès des revendeurs que le modèle de parquet que vous avez choisi convient à un plancher chauffant. Concernant son installation, la pose flottante est la meilleure solution à adapter, et ce, avec une sous-couche d’isolant approprié à votre système de chauffage. Vous pouvez choisir la taille de lame qui vous convient, toutes les dimensions sont compatibles. Après avoir mis en place votre plancher chauffant, prenez garde à son utilisation. Il ne faut pas l’activer en pleine puissance, mais de préférence par palier de 5 °C une semaine après la fin de l’installation. Cette précaution est nécessaire pour favoriser son fonctionnement et aussi pour conserver la qualité du parquet.